Visio Avocats - Avocatom - Question Avocat

Victime d’une infraction : Que faire ?

Lorsque l’on est victime d’une infraction, il faut veiller à respecter toutes les démarches pour augmenter ses chances de voir le coupable condamné. Cela passe notamment par la présentation d’un dossier complet et précis.

Bien souvent, de nombreuses preuves s’évaporent rapidement. Ainsi, si vous en avez la possibilité, essayez de recueillir immédiatement des preuves (numéros de plaques d’immatriculation, description des suspects, etc.) et pensez à relever l’identité et l’adresse de tous les témoins. Si possible, prenez également des photos, car tous les modes de preuves sont acceptés. Plus vous aurez d’éléments à fournir, plus votre dossier aura de chances d’être considéré avec sérieux. Notez tout ce dont vous vous rappelez qui aurait un lien avec les faits. Si vous avez été victime d’une agression, faites-vous examiner par un médecin, car le degré de gravité de vos séquelles aura une incidence sur la qualification juridique de l’infraction.

La bonne prise en charge de votre dossier passe également par les démarches que vous accomplissez pour obtenir réparation. Ainsi, en parallèle du rassemblement des preuves, vous devez éventuellement porter plainte, déclarer les dommages pouvant être indemnisés par une de vos assurances, et ceux pouvant être indemnisés par des instances particulières, type commission d’indemnisation des victimes.

Afin de mener à bien ces démarches, vous pouvez vous faire épauler par un avocat : même s’il est facultatif, dès lors que les dommages atteignent une certaine ampleur, il devient rapidement indispensable. Votre assurance protection juridique ou l’aide juridictionnelle peut également vous aider à supporter ses honoraires, sous conditions. Enfin, des associations de soutien aux victimes proposent des intervenants spécialisés pour une aide juridique et psychologique.